Institut Saint-Joseph Jambes » Le Quai

Le Quai

Le Quai : Une Cellule d’Accrochage Interne ?

Document téléchargeable ici

« L’école c’est pas pour moi ! », « je n’y comprends rien », « je n’arrive pas à rester concentré et travailler sérieusement ». Telles sont les explications que nous recevons de la part de certains de nos élèves qui sont qualifiés de « difficiles » ou encore « perturbateurs » lorsque nous leur demandons pourquoi ils perturbent les cours.

Que faire avec ces jeunes ? Certains diront qu’il n’y a plus rien à faire…mais n’est-ce pas là les prémices de l’exclusion ?
Et si nous considérions que tout jeune est capable d’apprendre ? Que nous n’avons peut-être pas tout tenté pour le jeune ? Que rien n’est jamais totalement perdu ? Que tous les jeunes sont capables de changer de comportement

Telles sont nos convictions. En effet, la socialisation passe par l’apprentissage. Il faut donc donner à ces jeunes un lieu pour pouvoir parler de ce qui les met en conflit avec l’école et pouvoir ainsi mettre en place un projet qui aboutira à la réconciliation du jeune avec celle-ci.

Pourquoi une cellule d’accrochage interne?

Dans certaines situations, nous ne pouvons pas maintenir les élèves continuellement « perturbateurs » en classe à tout prix. Il y va du droit des autres élèves de travailler et d’apprendre. Il y va aussi du droit des professeurs et des éducateurs de travailler dans une ambiance sereine et positive. Cependant convaincus de l’éducabilité de tous, même des élèves « perturbateurs » le quai prend tout son sens. Pour ces jeunes il faut faire « le bilan » grâce à une prise en charge différenciée afin d’établir, avec lui, un projet qu’il mettra en place pour amorcer un changement.

Objectif principal de notre cellule : Inclure plutôt que d’exclure et réintégrer le jeune le plus rapidement possible dans un parcours scolaire.

Afin de rendre cet objectif atteignable, nous nous sommes donné les missions suivantes :

  • Accompagner le jeune en situation de risque de décrochage ou en décrochage scolaire en assurant un suivi particulier par des contacts privilégiés en vue de le raccrocher à sa scolarité,
  • Assurer une fonction de « relais » entre le jeune, sa famille, les intervenants extérieurs et l’école en vue de collaborer dans un projet commun afin de donner au jeune toutes les chances de réaliser ses objectifs (scolaires, personnels, sociaux,…),
  • Encadrer le jeune qui n’a plus ses cours, qui est dépassé ou qui perturbe les cours par son non-travail par un travail individuel de remise en ordre et de motivation,
  • Orienter le jeune vers les services qui répondent au mieux à sa demande et à ses besoins scolaires (Ecoles des devoirs, cours particuliers, etc.),
  • Accueillir le jeune qui a besoin d’être écouté et l’informer sur les services qui peuvent répondre à ses demandes spécifiques (qu’est-ce que le SAJ ?, où puis-je aller si je souhaite m’informer sur les moyens de contraception ?, etc.),
  • Donner un sens à la sanction par la mise en place de sanctions adaptées à l’écart commis et en instaurant un dispositif de réflexion, de dialogue, de réparation, d’apprentissage,… et de préparation au retour en classe.